D'origine méditerranéenne, Jipé est attiré par la musique latine de façon irrésistible...

Monté à Paris en 1997, il écume les concerts de musique afro-cubaine et n'ose encore danser (timidité oblige). Après un petit détour

par la samba, désireux de vibrer enfin au son des congas et autres bongos, il commence la salsa cubaine puis portoricaine avec Luna en septembre 2004 et se passionne pour la rueda, manière collective de danser le rythme cubain.

Intégré à la troupe Nuestro Tumbao en février 2006, il découvre la scène et d'autres rythmes afro-caribéens (rumba, son, cha cha..) grâce à cette expérience exaltante et riche d'enseignements.